Au sujet de la guerre et des duels

Par défaut

Anglais, Italien, Hongrois, Russe, Serbe

gauls_color

Les Européens glorifient souvent la guerre, la volonté de sacrifice des guerriers, la confiance particulière et la camaraderie renforcée par les hommes en guerre ainsi que la capacité et l’opportunité de montrer son courage, sa force et son habileté ! L’image romantique du guerrier est très forte en nous !

En réalité, la guerre est évidemment terrible. Ce n’est pas seulement horrible car ce que nous glorifions dans ce contexte est aussi vrai, mais c’est surtout horrible. Surtout quand ça affecte les femmes et les enfants, comme c’est le cas aujourd’hui, et comme ça a toujours été le cas.

La guerre est en fait un phénomène assez moderne : elle est arrivée avec l’agriculture au néolithique parce que les hommes se sont installés et ont commencé à avoir des intérêts contraires, ce qu’ils n’avaient jamais eu auparavant, concernant la terre et qui n’affectait pas seulement les individus mais aussi les tribus entières.

Avant l’agriculture, la « guerre » n’existait pas, comme le suggèrent toutes les preuves archéologiques. À la place, il y avait des duels…

Un duel, vu par un artiste extrêmement ignorant au début du XXème siècle qui, pour une raison étrange, croyait que les Vikings portaient des cornes sur leurs casques…

Viking Duel

Le duel a continué d’exister en Europe à travers les temps historiques, même après l’introduction de l’agriculture et dans un sens existe toujours, au moins avec les enfants qui de temps en temps se mettent d’accord pour mettre les choses à plat en se battant loyalement, garçon contre garçon ( ou alors je suis très vieux… On faisait ça avant).

Le concept du duel était de permettre à chaque famille ou tribu de présenter un champion qui devait les représenter. De cette façon, les souffrances et les pertes étaient réduites au minimum des deux côtés et c’était en effet un moyen très honnête de régler les disputes. Le champion forgeait un lien très fort à sa famille ou tribu en battant pour eux et en réalité, ils jouissaient de tous les aspects positifs de la guerre, mentionnés dans l’introduction de cet article.

Un duel est souvent considéré comme un événement mortel par contre, au moins pour un des duellistes, mais en réalité ce n’est pas souvent mortel. Les règles de duels ont beaucoup changé dans l’Europe Antique, mais en général on peut dire que l’idée était de faire combattre deux hommes sur une petite île, dans un cercle de pierres ou sur le sommet d’une colline ou autres zones limitées. Si un champion se faisait sortir de la zone par l’autre champion, il perdait le duel ( comme les sumotoris). Quand les armes étaient impliquées, le but n’était pas toujours de tuer l’autre, ou même de le mutiler : le but était de blesser l’autre le premier. Le premier à saigner, perd le duel. Aussi simple que ça. Ils avaient aussi d’autres règles, comme restreindre le nombre de boucliers que les champions pouvaient porter à trois boucliers et bien sûr la partie adverse pouvait choisir le type de duel.

Gaspiller les meilleurs hommes dans les guerres est une folie. Voyez-vous, les meilleurs hommes meurent à la guerre et de ce fait, ne font pas d’enfant héritant de leurs qualités. Ils mouraient parce qu’ils étaient les plus courageux et ayant le plus l’esprit de sacrifice et ainsi, étaient les plus susceptibles de mourir en premier. Et c’était le cas. En masse. Nos meilleurs hommes ont été abattus comme les blés, pendant des millénaires, réduisant au lieu d’améliorer la qualité de nos espèces. Les hommes restant pour s’accoupler aux femmes étaient de qualité inférieure la plupart du temps.

N’auriez-vous pas préféré que par ex. le héros norrois de Stamford bridge ( dont on disait qu’il avait tué 40 guerriers à lui tout seul) avait survécu et eut été capable d’avoir des enfants ? Si nous pouvons supposer qu’il n’en avait pas, alors ses gènes sont perdus pour toujours, à cause de la guerre. Quelle perte pour l’Europe !

stamford-bridge-bjorn

À partir de maintenant, chaque fois que je parlerai chaudement de la guerre, n’hésitez pas à me rappeler que les duels étaient bien meilleurs, dans tous les sens, tant que des frères Européens se battent entre eux. Les champions représentant les tribus en duels ne sont pas moins héroïques et admirables que les guerriers allant à la guerre. Les champions survivent. Et lui aura la meilleure femme à la place d’un homme inférieur à lui. Et il pourra procréer et alors améliorera la qualité génétique de nos espèces !

Accueillons un système pour l’Europe qui laisse les meilleurs d’entre nous prévaloir, au détriment du pire. Non l’inverse.

La guerre n’est que ce que l’on doit rechercher quand toutes les autres routes sont fermées. HailaR WôðanaR!

111_rd

PS: Pour ceux qui croient que les duels ne reposent que sur de la force physique et ainsi ne favorisent que les brutes, je peux ajouter que les duels étaient aussi souvent de nature intellectuel : les duels de mots étaient assez communs. Ils se battaient par l’esprit et le plus intelligent sortait vainqueur.  » le premier qui fait rire (une partie impartiale) gagne ». Nous connaissons ce type de défi de la mythologie, quand Loki doit faire rire Skaði dans le cadre d’un accord.

Traduit en Français par Harigasti TeiwaZ

Advertisements

2 réflexions sur “Au sujet de la guerre et des duels

  1. Pingback: About War & Duels | Thulean Perspective

  2. Pingback: Sobre la Guerra y los Duelos | Hermandad Pagana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s