SURVIVALISME : comment ne JAMAIS tomber malade

Par défaut

Video originale

A mes camarades Européens…

Comment perdre du poids, économiser de l’argent et ne JAMAIS tomber malade.

Comme vous devez le savoir, la vitamine D est extrêmement importante pour le système immunitaire humain.

Des niveaux de vitamine D adéquats vous protègent de pratiquement toutes les maladies.

Une carence en vitamine D est observable dans 77 % des types cancers, dans le diabète et d’autres maladies graves.

La vitamine D est un matériaux indispensable pour construire les défenses du système immunitaire, mais aussi pour que le métabolisme humain fonctionne correctement.

La vitamine D est synthétisée par votre corps quand votre peau reçoit la lumière du soleil.

Plus votre peau est claire, plus vite vous synthétiserez de la vitamine D en plus grande quantité.

Pour rester en bonne santé, vous aurez besoin de moins de soleil qu’une personne avec une peau plus sombre. C’est pourquoi les personnes de l’hémisphère nord et d’Europe ont une peau claire (car elle reçoivent naturellement moins de soleil).

Vous pouvez aussi absorber de la vitamine D par votre alimentation (graisse animale et foie d’animaux, et particulièrement les poissons gras et les animaux marins).

C’est pourquoi les populations Inuits et Esquimaux ont une peau et des cheveux sombres en dépit du peu de lumière solaire qu’ils reçoivent. Il a été démontré qu’ils reçoivent tous leurs besoins en vitamine D par leur alimentation.

De plus, des études ont montré que si ces peuples abandonnent leur alimentation traditionnelle (beaucoup de graisse d’animaux marins), leur santé se détériore extrêmement rapidement et ils commencent à souffrir de nombreuses maladies.

Comme les animaux, nous stockons la vitamine D produite en surplus en réserve dans le foie et la graisse…

En automne et en hiver, la luminosité décroit et plus de personnes tombent malades.

Avec l’automne et l’hiver et parce que nous essayons de vivre plus naturellement, j’ai commencé à prendre des bains froids (12°C, puis 10°C, puis 8°C, puis 4°C et parfois seulement 2°C) et j’ai lu sur ce sujet.

J’ai découvert que depuis toujours, il a été observé et démontré que l’exposition au froid renforce considérablement le système immunitaire.

Nous n’avons pas d’explication, mais c’est maintenant un fait prouvé.

Vous aurez plus de globules blancs, par exemple…

J’ai aussi appris que l’exposition au froid engendre une transformation d’une partie « graisse blanche » en « graisse brune ».

Cette graisse brune est une sorte de centrale énergétique dont le rôle est alors de brûler la graisse blanche pour réchauffer le corps. Cela se produit lorsque nous frissonnons.

En fait, les frissons sont un moyen de nous réchauffer avec les muscles, mais cela n’est pas très efficace et si vous utilisez vos muscles pour cela, vous ne pouvez pas les utiliser de manière efficace pour quoique ce soit d’autre.

C’est pourquoi lorsque vous frissonnez souvent, vos muscles envoient une alerte à la graisse qui met en marche votre « poêle d’hiver » pour ainsi dire : c’est le signe du changement de saison et que le corps va être exposé à de basses températures régulièrement.

Parce qu’ici en Europe, et en dehors de la société moderne, notre corps a naturellement besoin de s’adapter aux saisons et cela est naturellement fait pour s’y ajuster. Nous n’avons pas de fourrure, mais nous avons, comme les animaux qui hibernent, une centrale énergétique interne, un feu intérieur (probablement le TOUMO en yoga… le thymus platonique ?)

On ne s’explique pas pourquoi le froid est bénéfique pour nos corps, augmente nos défenses immunitaires et nous protège des maladies.

Et si c’était la vitamine D ? Et si, quand nous brûlons la graisse blanche dans notre centrale énergétique interne, nous libérions la vitamine D emmagasinée dedans ? Cela expliquerait pourquoi un bain froid est aussi agréable qu’un bain de soleil (une fois que vous y êtes habitués : une fois que votre centrale énergétique est allumée).

Informez-vous sur ce sujet et vous apprendrez beaucoup de choses.

Souvenez-vous que, comme les Inuits, nous, Européens, nous sommes adaptés à la nature de notre terre et la terre de nos ancêtres, et si notre comportement dérive trop rapidement de ce à quoi notre corps est adapté, nous tomberons malades.

Souvenez-vous que 10 000 ans avant notre époque, et il y a des centaines de milliers d’années, ici en Europe, il faisait bien plus froid.

Appelez le Toumo, thymus, centrale énergétique interne, feu intérieur, nos ancêtres savaient comment mettre en marche les éléments nécessaire à leur survie en hiver quand ils ne disposaient même pas (n’avaient pas besoin) d’une hache…

Vous êtes Européens, vous êtes faits pour le froid, les grottes et les forêts et vous survivrez dans le froid, les grottes et les forêts.

En conséquent, toutes nos traditions sont basées sur le froid, les grottes et les forêts.

PS : améliorer votre système immunitaire signifie aussi que vous tolérerez mieux les bactéries dans l’eau souillée, par exemple, ou d’autre problèmes potentiels dans un monde moderne en déclin.

Et non, les vitamines D de synthèse ne sont pas aussi efficaces…

Donc… il n’y a rien à vendre…

Advertisements

2 réflexions sur “SURVIVALISME : comment ne JAMAIS tomber malade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s