L’âge sombre

Par défaut

Anglais, Roumain, Serbe, Espagnol

L’âge sombre est un terme utilisé pour décrire la période entre la chute de l’Empire Romain et la Renaissance. Elle est appelée ainsi parce que « la période est caractérisée par une relative rareté de documents et d’écrits historiques, du moins pour certaines régions d’Europe, la rendant obscure pour les historiens. On peut aussi lire : « le concept d’âge sombre a été initié par le savant italien Pétrarque (Francesco Petrarca) dans les années 1330 et avait été initialement conçu comme une critique radicale de la nature de la littérature latine tardive. Pétrarque considérait les siècles post-romain comme « obscures » par rapport à la lumière de l’antiquité classique. Plus tard, les historiens élargiront le terme pour désigner la période entre l’époque romaine et le haut Moyen Âge ( du XIème au XIIIème siècle), y compris l’absence de littérature latine et le manque d’écrits contemporains historiques ainsi que le déclin démographique général, l’activité limitée de constructions de bâtiments et les réalisations culturelles en général. Les historiens et les écrivains ultérieurs ont récupéré le concept et la culture populaire l’a davantage élargi comme un moyen de décrire le moyen-âge comme une période de retour en arrière, étendant son utilisation péjorative et élargissant son champ d’application.

Comme nous le savons, la chute de Rome est advenue peu après l’introduction du judéo-christianisme comme culte officiel et nous savons aussi que la Renaissance a été la renaissance de la culture, des idéaux, de la philosophie, de la science et des valeurs « païennes » (càd Européennes) qui sont revenues en Europe par le monde musulman via les croisades et les invasions musulmanes. Contrairement aux judéo-chrétiens, qui ont brûlé et détruit tout ce qu’ils trouvaient d’Européens, les musulmans conservaient la littérature Européenne qu’ils trouvaient.

Le haut Moyen Âge est décrit comme « la période des migrations », lorsque différentes tribus Européennes se déplaçaient : d’abord les Huns et les Goths, les Vandales, les Saxons, les Jutes, les Angles et les autres tribus germaniques, puis les slaves et les autres. Ils étaient, selon l’Histoire, forcés de se déplacer à cause des autres tribus. L’Histoire ne dit pas grand-chose sur les premières raisons de cette période de migration, ni pourquoi les premières tribus ont commencé à migrer poussant les autres à faire de même. Cependant, nous savons que les Scandinaves ont commencé à se déplacer à la période Viking et nous savons aussi qu’ils n’étaient pas obligés de se déplacer à cause d’autres tribus : Ils ont dû le faire à cause de l’agression judéo-chrétienne dans le sud. Oui, curieusement, le « déplacement » des tribus correspond assez bien avec la propagation du judéo-christianisme en Europe… Après que l’Europe du sud a été christianisée, la propagation du judéo-christianisme est apparu en Europe de l’ouest, puis de l’est et enfin en Europe du nord. Et partout où il est apparu les tribus ont commencé à « migrer ».

Plutôt que de nous dire ce qu’il s’était passé dans cette période de « déclin démographique », les historiens de notre époque déclarent, sans honte, « qu’on ne sait pas ». C’est une période sombre…

C’est bien entendu très pratique pour les judéo-chrétiens.Les historiens disent essentiellement que le « judéo-christianisme s’est développé dans l’Empire Romain malgré les persécutions cruelles et injustes des Empereurs, puis l’Empire Romain a décliné ( à cause de la pression des « barbares » et non des perturbateurs, criminels et destructeurs judéo-chrétiens à l’intérieur de l’Empire…) et après quelques centaines d’années d’obscurité historique, dont nous ne savons rien, la plus grande partie de l’Europe a émergé en tant que judéo-chrétienne. »

Nous avons des sources écrites décrivant comment les Romains, les Scandinaves, les Baltes et les Finlandais résistaient à la christianisation violemment, mais comme par hasard, nous n’avons aucune source concernant les autres Européens (mais on nous dit qu’ils ont été tout simplement converti…parce que le message de « Jésus » est si convaincant et crédible, bien sîr). Nous savons juste qu’ils ont commencé à « migrer » et qu’il y a eu un « déclin démographique » en Europe à cette époque. Et puis, quand l’Histoire a recommencé à être écrite, tout le monde était judéo-chrétiens. Alléluia !

*Pfff*

***

Permettez-moi de vous dire ce qu’il s’est produit selon moi : les judéo-chrétiens ont détruit l’Empire Romain de l’intérieur, et pendant ce temps les peuples « barbares » de l’Europe se sont défendus, du poison judéo-chrétien venant de l’Empire Romain, en l’attaquant. Tout comme les Scandinaves se sont défendus du même poison quelques siècles plus tard, à l’ère Viking, en attaquant principalement les centres de missions judéo-chrétiens (càd les monastères) dans l’Europe judéo-chrétienne.

La conversion des Européens a été fait, comme décrit dans les sources Scandinaves Vikings tardives, au moyen de menaces, de violences, de tortures, de prises d’otages, d’enlèvement d’enfants et de meurtres. Les judéo-chrétiens exploitaient les mafias les plus cruelles, violentes et impitoyables, avec le pape et le grand patriarche comme parrains et ont pris le pouvoir de la même façon que l’aurait fait une organisation criminelle aujourd’hui.

Cela a forcé des tribus entières à migrer, à fuit cette terreur, dans une tentative de s’éloigner. Ainsi les Saxons, les Jutes, les Angles, les Belges, etc ont fui vers les terres païennes que sont les îles Britanniques. D’autres ont chargé tête baissée et ont mis Rome à sac (encore…). D’autres encore se sont entièrement déplacés hors d’Europe comme les Vandales.

Quand la foule de sicaires judéo-chrétiens est venu en Scandinavie, juste avant l’ère viking, ce fut la raison d’une activité soudaine viking et seulement commença l’ère viking. Beaucoup aussi ont fui, vers l’Irlande, l’Ecosse, l’Islande et même vers l’Amérique où les judéo-chrétiens étaient faibles et n’avaient aucun pouvoir ou alors ils ont attaqué et mis à sac les monastères d’où les terroristes venaient, les éliminant comme les criminels génocidaires qu’ils étaient.

Je pense que le « déclin démographique » d’Europe entre les années 400 et 800 a été le résultat d’un génocide perpétré par les judéo-chrétiens. Ils terrorisaient et tuaient des Européens en masse, hommes et femmes, jeunes et vieux, garçon et filles et même les petits enfants, et nous ne savons rien à ce sujet parce qu’ils ont réussi à couvrir leurs crimes parfaitement, effaçant 400 ans d’Histoire écrite. Et ils pouvaient le faire : ce sont eux qui écrivaient l’Histoire. Ils gardaient les livres eux-mêmes, dans leurs monastères. Se débarrasser des livres n’était donc pas un problème. C’est ce qu’ils ont fait ( et font toujours, même concernant des événements que nous connaissons à notre époque : ils effacent ou réécrivent l’Histoire comme ils le veulent).

Pour nous, ce n’est qu’un âge sombre, dont nous ne « savons rien », et nous sommes censés croire que l’Europe a accepté le judéo-christianisme volontairement, sans résistance. L’ère Viking est décrite comme le fruit du « barbarisme » scandinave et comme une « agression païenne ».et la résistance romaine étaient juste absurde et seulement le résultat de l’ignorance. « Ils ont même accusé le judéo-christianisme de cannibalisme, ha ha ha », comme c’est ridicule, hein ?

***

La dure réalité est que l’Europe après la christianisation et avant la Renaissance est décrite par nos scientifiques modernes ainsi ( incluant les archéologues) : « Déclin démographique général, activité de construction limitée et réalisations culturelles matérielles générales. » Ceci est le fruit des judéo-chrétiens. L’Europe avant le judéo-christianisme était prospère, avancée scientifiquement, éduquée, en bonne santé, avancée spirituellement, culturellement et artistiquement et tout ceci n’est réapparu qu’avec la Renaissance, le début de la fin du judéo-christianisme en Europe, lorsque l’Europe a commencé à rechercher ses racines. L’Europe commençait alors une longue route vers la vie, après avoir souffert des ténèbres judéo-chrétiennes si longtemps.

L’art judéo-chrétien du Moyen-Âge :

220px-L'abbé_Ména_et_le_Christ_01Mosaik-Ikone_Christus_der_Barmherzige

L’art Européen d’avant la christianisation:

800px-Ceinture_en_or_MAN 742px-Gold_torque_1 470px-Parade_helmet 800px-Britishmuseumsnettishamgreattorchellenistic-artZeus_pompeiOseberg_Wagon

L’art Européen après la Renaissance:

the-birth-of-venus-1485(1)

Botticelli-primavera

Chateau-d-Anet-Fontaine-de-Diane

L’art pré judéo-chrétien intentionnellement détruit et profané (avec des croix) par les judéo-chrétiens pendant la christianisation :

venusdm livinia germanicus augustus aphrodite

Nous sommes toujours sur la route, ou plutôt sur la colline menant à Olympe, pour ainsi dire. Nous luttons toujours pour nous débarrasser des ténèbres, mais nous réussissons : chaque jour que nous vivons est une victoire sur les ténèbres. Nous avons trouvé la lumière de nos ancêtres et aucune force judéo-chrétienne ne pourra l’éteindre.

Enfin, je vais ajouter un point afin de savoir comment détruire le judéo-christianisme en Europe et le retirer de nos terres une bonne fois pour toutes : il suffit d’informer nos enfants de la nature et de l’origine du judéo-christianisme et les élever comme de bons Européens. Aucun Européen sains, bien nourris, en bonne santé et libre ne s’est jamais converti ou ne se convertira jamais au judéo-christianisme!

Oubliez les anciens : ils sont perdus, lavés du cerveau et honteux et seront mort bientôt de toute façon. Mais nous devons nous assurer que leur culte pervers et étranger meurt avec eux. Le judéo-christianisme peut en théorie être entièrement retiré de l’Europe en une seule génération ! Alors faisons-le ! Si nous le faisons, alors tous nos autres problèmes disparaîtront avec, car le judéo-christianisme est la racine de tous nos problèmes aujourd’hui !

Salut aux tribus Européens toujours vivantes !

XXX

Une gravure judéo-chrétienne montrant comment ils traitaient l’art et la culture Européenne :

frikolaos2

Advertisements

6 réflexions sur “L’âge sombre

  1. Pingback: The Dark Ages | Thulean Perspective

  2. Depuis quelques années, la mode judéo-chrétienne est au pardon, comme si leurs simagrées hypocrites pouvaient faire oublier tous les crimes chrétiens contre la race européenne.
    Vous avez raison cette vermine chrétienne qui a corrompu un corps sain crèvera avec le corps qu’elle a infecté depuis 2000 ans.
    Qu’ils sachent que s’ils ont gagné presque toute les batailles, ils sont assurés de perdre la dernière, la flamme païenne n’a jamais cessé de luire au plus profond des ténèbres de leur religion d’esclave : vae victis !

  3. Varg, Sache qu’il y a dans toutes les provinces de France et d’Europe des Veilleurs enracinés dans le Paganisme qui s’attellent à faire en sorte que la résurgence de notre religion primordiale retrouve son lustre d’antan et la place de choix qu’elle n’aurait dû jamais quitter… Hail Wotan ! Puisse la rage de Lug guider les soldats blanquisards vers une même cause commune…

  4. Pingback: Qua Medicamenta non sanant, ignis sanat | Thulean Perspective Français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s