L’espoir est le rêve de l’Homme éveillé

Par défaut

Anglais, Serbe

Vous ne savez pas dites-vous ? Et bien, certaines personnes s’arrêtent à ça, s’en contentent très bien, et acceptent simplement qu’ils ne savent pas, mais d’autres ont besoin d’une garantie en quelque sorte. Ils ont besoin de ressentir que ce qu’ils « savent » (dans quoi ils croient) est LA vérité. Sans ça, ils ne tiennent pas le coup, ils font une dépression pour ainsi dire et n’arrivent plus à gérer leur vie.

De tels individus sont attirés par les « faiseurs de miracles » comme des mouches autour du fumier et ils atterrissent souvent dans un camp complètement par hasard, seulement parce que ce camp là a été le premier à les « attraper au vol » lorsqu’ils ont chuté. Quand la raison, la logique et l’évidence les empêchent de rester dans un « camp des miracles », ils changent et partent simplement vers un autre « camp des miracles ». Ils ne deviennent que rarement, si ce n’est jamais, suffisamment sages pour simplement commencer à accepter qu’ils ne savent pas. Non, ils changent juste le contenu de LA vérité à laquelle ils croient, et quand cette vérité s’écroule ils la remplacent par une autre. Ils en ont besoin. Ils ne peuvent pas supporter une vie sans « savoir »…

Souvent, il est difficile de croire en la vérité qui leur est proposée, parce que ce qui étaye cette vérité est très mince. Mais bien souvent, ces « chercheurs de miracles » mettent simplement la barre plus bas quand il faut accepter les éléments avancés pour soutenir leur « vérité ». De la même manière, ils rejettent tous les arguments avancés contre leur « vérité ». Hélas ! Ils sont bloqués, comme enfermés dans une boucle…

Naturellement, quand je parle de ça, nous pensons probablement tous aux différents groupes de Chrétiens extrémistes, l’un toujours plus ignorant et imaginatif que l’autre. Les Israélites Anglais et les Créationnistes sont de bons exemples. Quand la réalité n’est pas assez bonne selon eux, qu’elle ne correspond pas suffisamment à leur religion, ils inventent une nouvelle réalité, plus flatteuse, plus facile à comprendre pour eux et plus facile à vivre.

Quelque chose qui est symptomatique chez ces « chercheurs de miracles » c’est cette forte volonté de vouloir convaincre tous les autres qu’ils ont 100% raison. Le doute que les autres peuvent émettre sur leur croyance est suffisant pour commencer à leur faire perdre la foi, alors ils doivent convaincre tous le monde qu’ils ont raison et toute dissidence est vu comme « le mal » ou même comme « satanique ». Dans un sens, ça l’est pour eux : ça leur fait perdre la foi et ils ont besoin de cette foi pour survivre.

Naturellement, ceci explique le besoin qu’ont les Chrétiens d’aller en mission, d’être missionnaires. Tout au fond d’eux ils savent que ce en quoi ils croient sont des conneries, mais s’ils peuvent faire en sorte que les autres croient en ça, alors il sera plus facile pour eux de continuer à y croire…

Alors nous devrions tous croire la même chose, ne pas entrer en dissidence et ne jamais remettre en question un quelconque point revendiqué par notre groupe….ça serait tellement plus facile, tellement mieux et tellement plus confortable. N’est-ce pas ? …un monde entier avec une seule religion, une seule race humaine et une seule culture ! Hallelujah !

Mabon-71457746718_xlarge

« Je réclame la liberté religieuse »

« Pour vous imposer mes croyances religieuses! »

Eh bien; Peut-être que non…

Si seulement l’homme était plus fort, avait un caractère plus fort, avait plus d’aplomb et une meilleure capacité de séparer le bien du mal tout seul. Si seulement l’homme pouvait être plus Stoïque et s’il pouvait accepter que certaines choses, certaines connaissances sont au-delà de ce que l’Esprit humain peut comprendre. Oui, peut-être cela changera t-il et nous devrions chercher à avancer vers une telle transformation positive de l’homme. Mais jusqu’à ce que l’homme soit meilleur, nous avons juste à accepter que des tas de choses nous échappent et que nous ne savons ni ne comprenons tout simplement pas tout. Et nous pouvons et nous devons vivre avec ça sans fabriquer des histoires à propos d’une vierge qui donne naissance au fils d’un dieu du désert ou d’autres histoires fantasques qui nous seraient racontées par un être imaginaire dans une grotte ou des bêtises de ce genre.

La vie est bonne, respectable, sans « miracles » et sans « salut », sans commencement ni fin pour notre monde, sans mensonges et sans êtres « au-dessus l’homme ». Oui, nous pouvons jouir et même nous complaire dans toutes sortes de pensées fantastiques, nous pouvons espérer et rêver d’un monde plus coloré, et en faisant ça, rendre notre propre monde plus coloré, plus original, mais nous devons le faire sans la faiblesse de caractère que nous voyons clairement dans beaucoup de personnes religieuses ou politiques, qui expliquent ou basent leur entière existence sur de tels espérances ou rêves non réalistes. Le ciel ne vas pas s’effondrer si nous admettons que nous ne savons pas ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas ; si nous vivons nos vies en accord avec ce que nous savons à la place de ce que nous voudrions savoir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s