Parmi les ruines

Par défaut

Anglais, Hongrois, Serbe, Espagnol

En Europe, vous pouvez visiter des sites historiques de différentes catégories et voir le lien entre l’homme moderne et le passé de vos propres yeux. Vous voyez ce qui fut et ce qu’il en est devenu. Le plus souvent cela a été complètement réduit en ruines ou au moins partiellement, à cause de la vague anti-européenne de destruction haineuse amenée sur notre continent par les judéo-chrétiens.

Aujourd’hui, un ami et moi avons amené nos familles sur un site gallo-romain. Ma famille était déjà venue là avant, avec un bon ami d’Île-de-France, mais lorsque nous sommes arrivés nous avons réalisé que – oh non – la dernière fois que nous étions venus, nous n’étions pas vraiment … nous avions juste visité ce qui pourrait être décrit comme un tas de gravas, à quelques centaines de mètres environ, je pense, du site actuel. Je me sentais un peu mal d’avoir fait faire à mon bon ami tout ce chemin juste pour voir un tas de décombres, la dernière fois que nous étions venus (presque) là, mais décidais d’écrire une sorte d’article de cette visite, en espérant qu’il l’apprécierait.

Naturellement, nous avons pris notre équipement de camping et de la nourriture, et pendant que nous préparions le repas et mangions, nous discutions du triste fait que le judéo-christianisme arriva en notre Europe et qu’il détruisit pratiquement tous les sites sacrés européens. Les judéo-chrétiens ont aussi pris des pierres des temples qui se tenaient juste à côté de nous, pour construire des églises (cette fois, ailleurs). Ainsi, les temples furent réduis, plus encore, à des ruines, non pas à cause du temps ou des intempéries, mais à cause de l’action de l’homme. Ils étaient bâtis pour durer éternellement, mais à cause de la haine imprudente de l’homme judéo-chrétien et de son extrême mépris pour le patrimoine européen, ils ne sont désormais que ruines.

Aucun niveau de destruction judéo-chrétienne ne peut enlever la magie d’un site païen ou le sentiment d’être connecté aux Anciens quand nous marchons où ils ont marché et touchons ce qu’ils ont construits, ou ce qu’il en reste.

Bien qu’il nous en reste beaucoup, ou plutôt qu’il nous reste beaucoup de ruines de certains d’entre eux, la plupart de ces sites sacrés ont été profanés par les judéo-chrétiens qui détruisirent, souvent par le feu, tous les temples européens qu’ils pouvaient trouver, démolirent les pierres des murs, brisèrent les statues, abattirent les forêts sacrées et assassinèrent les prêtres et les prêtresses. Ils construisirent alors leur propres temples, en honneur de leur idole criminelle et de son « saint père », exactement par-dessus les vestiges des temples européens et s’assurèrent ainsi que personne ne les trouverait jamais, ne se demanderait ce qu’ils étaient, quelle fonction ils servaient ou de qui ils étaient les temples. Seuls les judéo-chrétiens étaient tolérés : toute autre chose sur laquelle ils mettaient la main était détruite.

Puis le temps a passé, à travers toute l’Europe, et notre héritage aurait pu être perdu à jamais, s’il n’y avait eu les invasions musulmanes. Oui, les musulmans découvrirent les anciens textes grecs et latins, les traduisirent en arabe, apprirent beaucoup et, en fait tellement que, grâce à cela devinrent technologiquement et scientifiquement plus avancés que les primitifs judéo-chrétiens ! Ils accédèrent aux vieilles sciences, philosophie, mathématiques européennes, et j’en passe : tout ce qui avait été rejeté et détruit par les judéo-chrétiens fous furieux.

En réponse à l’invasion des musulmans, le soit-disant « 

Pape » appela aux croisades contre eux, et quand les croisés Européens défirent les musulmans plus avancés technologiquement et scientifiquement et conquirent leurs pays, ils découvrirent les vieux textes grecs et latins ou leur traductions en arabe. Ils découvrirent un chemin de retour vers l’Europe…

Réjouies-toi Europe ! Quand ces textes se dispersèrent en Europe, la Renaissance arriva, qui était en effet le résultat d’une Europe qui se redécouvrait elle-même : la philosophie, les mathématiques, la littérature et les sciences païennes de l’Antiquité, qui nous étaient rapportées par les envahisseurs musulmans. Nous redécouvrions tout ce qui avait été détruit ici, en Europe, par les judéo-chrétiens haineux. Même la terreur judéo-chrétienne ne put réprimer ce feu ravivé, ce nouveau réveil de l’esprit Européen.

De la Renaissance jusqu’à ce jour, l’Europe a essayé de se débarrasser du joug judéo-chrétien pour se libérer elle-même des chaînes mentales, spirituelles et physiques du culte hébraïque de la « chrétienté ». Doucement mais sûrement, nous rejetons le judéo-christianisme, marche après marche, jour après jour, et nous mettons de côté le mépris de soi, l’humilité, la haine de la vie que le judéo-christianisme nous a forcé à ingurgiter, par la force, avec violence, par la torture, par la menace, par les mensonges, avec malice et par la destruction.

L’Europe se réveille et retourne à la vie. L’Europe ouvre ses yeux et voit la lumière pour la première fois depuis la christianisation. L’Europe redevient l’Europe… Beaucoup trébuchent sur le chemin du retour. Beaucoup tombent. Beaucoup s’égarent aussi. Et cela prendra encore du temps avant que l’Europe ne se réveille complètement – car peut importe la quantité de merde qu’ils nous ont déversé dessus, nous seront toujours des Européens en-dessous, car notre sang est européen.

Grâce aux musulmans, nous connaissons bien les souches romaine et grecque de la religion européenne et grâce à la chance, nous en savons beaucoup sur la branche scandinave aussi. Grâce au folklore, à la musique folklorique et à l’archéologie moderne post-Renaissance, nous en savons un peu plus sur ces branches et les autres branches de la religion européenne également. Nous en savons assez pour reconstruire la religion européenne, la faire revivre et, à travers elle, refaire vivre l’Europe : le sang et le sol !

Je vous conseille, chers Européens, de visiter ces sites sacrés d’Europe. On peut en trouver à travers toute l’Europe : sentez l’énergie, sentez comme ils sont importants pour votre être spirituel. Regardez ce que les judéo-chrétiens ont fait aux sites sacrés de vos ancêtres, et laissez cette vision éradiquer toute attraction pour leur soit-disant religion. Souvenez-vous de ce que vous êtes ! Souvenez-vous de qui vous êtes ! Salut à nos dieux ! Salut et Joie !

PS : Quelques photos montrent les ruines des maisons de ceux qui construisirent les temples que nous avons visités aujourd’hui : 

IMG_2343 IMG_2344 IMG_2345   IMG_2359IMG_2362 IMG_2360 IMG_2361IMG_2346 IMG_2358 IMG_2347

IMG_2350

 

Publicités

2 réflexions sur “Parmi les ruines

  1. Pingback: Amongst the Ruins | Thulean Perspective

  2. Pingback: Entre las ruinas | Hermandad Pagana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s