The Ways of Yore (les manières d’autrefois)

Par défaut

Anglais, Serbe

Après de nombreuses années passées dans le système éducatif, on ne finit par connaitre qu’ absurdités théoriques. Vous n’apprenez qu’à partir de problèmes artificiels créés avec des solutions illogiques qui ne fonctionnent pas avec la réalité. Vous n’apprenez que les mensonges sur lesquels ils veulent que vous passiez votre temps. Les mensonges sur lesquels ils veulent que votre raison se base: droits des homosexuels, des enfants mourant de faim en Afrique, de l’injustice sociale, de l’égalité des genres, de l’antiracisme, de la splendeur des soi-disant « démocraties », du côté néfaste et de l’inutilité de la noblesse Européenne, de l’esclavage des autres par les blancs, de la sexualité sans risque, de la façon de ne pas devenir parents, etc.

 

En pliant votre esprit bombardé par ces problèmes, vous réalisez que vous n’avez en fait aucune compétence. Eh oui, nous y voilà. Après toutes ces années dans le système éducatif, que savons-nous ? Nous avons été éduqué pour être dépendant, impuissants et donc esclaves. Personne ne peut survivre seul grâce aux compétences qu’il a apprises après 13 ou 20 ans dans le système éducatif. Il ne peut pas faire pousser sa nourriture pour nourrir sa famille, ou ne serait-ce que lui-même, construire une maison, chasser, construire ou réparer des outils, faire des vêtements, dépecer un animal, allumer un feu, trouver le nord sans boussole, savoir quels champignons ne pas manger, savoir quelles baies ne pas manger, trouver de l’eau potable, faire un radeau, etc, etc, etc, etc.

Même l’homme moderne le plus éduqué ne peut même pas toujours trouver du travail et après des décennies dans le système éducatif, il risque de finir sa vie comme caissier dans un supermarché ou avec un autre travail ennuyeux ayant un salaire bas.

 

L’avertissement que nous avons reçu de nos parents au sujet des horreurs auxquelles nous devrions faire face si nous n’avions pas eu d’éducation n’était qu’un mensonge. L’éducation n’est pas une garantie pour un succès professionnel de nos jours. Vous pourriez aussi bien réussir sans, en passant votre temps à apprendre des compétences utiles à la place et par la suite, l’utiliser dans votre carrière.

 

** »Le but de l’éducation publique n’est pas d’éclairer du tout; Son but est simplement de réduire le plus possible d’individus au même niveau sécuritaire, pour élever un citoyen standard et rabaisser la dissidence et l’originalité » (H.L Mencken)**

 

En outre, ce que l’éducation du système fait en premier point est de nous mettre en retrait de la famille et de la réalité. On apprenait à nos ancêtres un métier dès le début, quelque chose d’utile à faire: l’agriculture, la chasse, la pêche ou autres artisanat. Et au moment où ils étaient assez vieux pour le mariage, ils avaient déjà un travail, une carrière et au moins une compétence utile.

 

Les femmes ont aussi été éduquées, pour garder les traditions, élever les enfants et prendre soin de la famille. Une tache non moins honorable que toute autre profession masculine. Grâce à ces femmes, nous connaissons toujours nos traditions Européennes. Elles étaient celles qui les gardaient en vie malgré toutes ces années d’obscurités Judéo-Chrétiennes.

 

Aujourd’hui, les femmes sont « éduquées », la plupart du temps par des absurdités théoriques, jusqu’à ce qu’elles deviennent si vieilles qu’elles deviennent infertiles et ont besoin d’aide médicale pour avoir ne serait-ce qu’un enfant. Et de faire un prêt pour couvrir les dépenses médicales. Et si elles arrivent néanmoins à avoir cet enfant, elles n’ont pas une minute à lui dédier pour l’éduquer et l’élever et l’envoient donc à la crèche ou à l’école, gâchant la vie de l’enfant aussi. Elles ne connaissent rien de nos traditions, la plupart du temps encore moins que les hommes modernes et elles n’enseignent à leurs enfants rien mis à part le consumérisme extrême, les comportements répugnants et le mépris de soi.

 **La « libération » des femmes en pratique**

La génération de nos parents nous a anéanti. Ils ont détruit nos traditions et perdu la connaissance et les compétences accumulées que nos ancêtres avaient. Et aujourd’hui nous devons tout apprendre par nous-même. Nous n’avons rien hérité de ça. Nous devons même chercher loin avant de découvrir ce que nous devrions apprendre dans un premier temps.

 

Nous faisons ça souvent en ligne, donc dans un sens internet a remplacé nos parents, à cet égard. Et ça peut d’ailleurs expliquer pourquoi internet est si populaire auprès des jeunes gens aujourd’hui. On enseigne les uns aux autres, on s’entraide et on se donne de l’espoir mutuellement, nous essayons de reconstruire l’unique, le glorieux, le qualifié, le sage royaume d’Europe que la génération de nos parents a ruiné en moins de 60 ans.

 

Donc, notre survivalisme n’est qu’une tentative pour apprendre les manières d’autrefois, l’héritage qui nous a été refusé par les baby boumeurs qui ont tout eu et qui l’ont rejeté.

 

Compatriotes Européens: Ayez de nombreux enfants ! Éduquez-les à la maison !

Advertisements

5 réflexions sur “The Ways of Yore (les manières d’autrefois)

  1. Pingback: The Ways of Yore | Thulean Perspective

  2. Les enfants doivent être élevés dans un cadre rustique, proches de la nature, loin du confort tiède des clapiers urbains.

    J’ai découvert dans un de vos articles la méthode d’éducation à domicile « Montessori », alternative intéressante à l’élevage industriel de crétins de l’éducaZION naZIONale.

  3. Oui tout à fait, mais dire de nos jours le rôle de l’homme et la femme, c’est être sexiste ou Machiste malheureusement parce que ce sont les conneries que les lycées et fac mettent dans les têtes des femmes !!!
    Pourtant l’homme a sa place et la femme la sienne et se completent!!!

  4. Tout à fait exact, au détail près que la perte de culture est une conséquence directe de la première guerre mondiale, en ce qui concerne The days of yore, j’ai réalisé un sanctuaire dédié à la trinité Gauloise dans mon jardin…inspiré des jardins zen avec une colonne de pierre surmontée de trois visages …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s