Les Vibrations de l’Univers

Par défaut

Anglais, Allemand

L’autre jour, j’écrivais à propos de la façon dont les rituels, les théâtres, et les temples avaient (et peuvent toujours avoir) une utilité spirituelle et religieuse. Naturellement ce n’est pas différent avec la musique. La musique ou les sons en général, peuvent aider l’Homme à s’élever au divin. Ou bien cela peut être utilisé pour rabaisser l’esprit humain au plus profond de la Terre, dans des abysses spirituels, pour renforcer les Géants qui sommeillent en nous (càd réveiller de bas instincts) et de supprimer les Dieux en nous.

Donc avant que je ne continue, je suggère que vous cliquiez ici et laissez la musique de Daemonia Nymphe prier le pouvoir de la Nocturne Hécate, déesse Grecque de la Sorcellerie, connue en Scandinavie sous le nom de Mâni, qui se trouve en vous, dans votre fantastique esprit. Laissez ce sort invoquer les occultes pouvoirs dont vous aurez besoin pour apprécier pleinement ce post. Ave Hécate ! Viens à nous et élève nous à ton être divin !

 Fig01

La musique, tout comme la lumière divine forme et façonne nos esprits. L’homme Européen qui n’a jamais entendu que le chant des oiseaux, le hurlement du vent, l’eau qui court dans les ruisseaux, les vagues qui viennent laver les faces rocheuses et dénudées ou les plages, les animaux se déplaçant dans la forêt, les voix familières de sa famille aimante, l’eau en train de bouillir, le tonnerre dans les nuages, la pluie qui tombe et le bois qui brûle sous le chaudron n’est jamais un homme cruel et sinistre. C’est un homme complètement bon, car sa nature Européenne est parfaitement intacte ; il n’y a aucun poison dans ses mots, aucunes maladie dans ses pensées, rien d’impure dans son esprit.

Le monde est différent aujourd’hui, toutes sortes de son pénètres dans nos esprits chaque jour, perturbant l’harmonie qui y règne, provoquant une inconfort. Un maelström est attisé là dedans, fait de sons se heurtant et de mots allants et venants, rebondissants à l’intérieur de nos têtes. Ou du moins c’est la sensation que l’on peut en avoir. Nous nous sentons fatigués, avons des maux de têtes, nous devenons mélancoliques, ou même dépressifs, nous devenons plus agressifs, et cela devient plus difficile de rester de bonne humeur. La sorcellerie des sons a cet effet. Et nous la laissons agir sans aucun conseils, ou contrôle, sans même avoir savoir que cette sorcellerie existe.

Le son est aussi puissant que la lumière l’est ; ses influences ne sont pas inférieur à celle de la lumière et pourtant nous permettons notre exposition à cette disharmonie, bruyante, extrême et ces sons inconfortable à longueur de temps. Resteriez vous debout à regarder le soleil ou même une ampoule ? Non ? Alors pourquoi voudriez vous vivre et travailler dans une ville bruyante, et laisser les non pas moins puissants sons avoir un effet similaire sur vous ?

Les sons les plus harmonieux que nous connaissons sont bien sûr ceux qui nous appelons musique, et ils peuvent être utilisés pour stimulé le bon qui réside en vous, pour rendre vos divinités plus fortes, pour renforcer votre esprit et vous rendre plus courageux – comme la musique des cornemuses des Highlands pendant un assaut, ou les tambours de guerre en général – pour vous inspirer et élever votre esprit. La musique est de la sorcellerie ! Et chaque chanson est un sort !

La divinité de la musique en Scandinavie est appelée Bragi, mais ce n’est qu’un autre nom pour Baldr, donc la déité de la musique en Scandinavie est Baldr. Son nom grec Apollon. Il est le plus pure et innocent de tous les dieux, et j’espère que vous comprenez pourquoi je veux que vous finissiez de lire cet article avec Le Second Hymne de Delphe à Apollon. Laissez la lumière de Baldr rayonner sur vous ; laissez sa musique céleste bannir les ténèbres en vous . Ave Apollon! HailaR BalðuR!  

bragi_741935358

Traduit en Français par Sony

Publicités

4 réflexions sur “Les Vibrations de l’Univers

  1. Pingback: Per aspera ad astra | Thulean Perspective Français

  2. Un grand merci pour ces merveilleuses vibrations musicales que je viens de ressentir à l’écoute de ces deux morceaux.
    J’ai une petite préférence pour les vibrations ressenties à l’écoute de Daemonia Nymphe car elles ont éveillé en moi quelque chose de plus puissant. Le second morceau est également bien vibratoire, mais il me parle un peu moins…
    Je suis très sensible aux vibrations de l’Univers, notamment à celles de la musique.
    Autant certaines musiques vont m’emporter littéralement et mon mental décroche, que d’autres vont m’être très désagréables, au point de générer un malaise en moi, se traduisant pas une sensation d’oppression, d’étouffement. D’autres vont me seront tellement désagréables qu’il faut que je sorte rapidement du lieu où elles sont diffusées avant de devenir sauvage et destructrice…
    Il est bien évident que lorsque la musique déclenche en moi des vibrations désagréables, je fais mon possible pour préserver mes oreilles de ces sons infâmes…

  3. Pingback: La clé et la lumière | Thulean Perspective Français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s