Des ombres parmi les ruines

Par défaut

Anglais, Hongrois, Russe

Toutes nos divinités sont très injustement traitées par les chrétiens qui écrivent ou ont écrit sur notre mythologie et notre religion païenne. Parfois par mauvaises intentions, mais le plus souvent parce que les chrétiens ne les comprennent tout simplement pas. Ce qu’elles sont, ce qu’elles représentent ou ce qu’est leur but. Ils appellent Freyja notre Déesse de l’Amour et de la jeunesse éternelle, une “pute” car ils ne comprennent pas qu’elle n’a pas plusieurs amants; elle est juste la personnification du rôle de l’épouse. La traiter de “pute” n’est pas moins stupide que d’appeler une”épouse” une pute. Oui, les femmes couchent avec différents hommes ( leurs maris), mais chaque femme ne couche qu’avec son propre mari – donc ce ne sont pas des putes.

Dans ce contexte, le plus probablement mal lotis n’est pas encore Freyja, mais le pauvre Loki, que les chrétiens ont identifié comme “le diable” de la mythologie scandinave. Naturellement, ces chrétiens n’ont jamais été et ne sont toujours pas capables de comprendre que les autres religions sont en fait d’autres religions et non de pauvres et délirantes copies de leur magnifique culte juif. Il n’y a pas de “diable” dans le paganisme, et pourquoi en aurions-nous besoin ?

Le jour, par Arbo

Dagr_by_Arbo

La nuit, par Arbo

Nott_painting

Chaque fois qu’un chrétien rédige quelque chose sur le paganisme nous voyons ça. Loki devient le diable et sa progéniture différents démons. Hel devient un lieu de punitions éternelles et de damnation pour les péchés commis pendant la vie. Âsgarðr devient le paradis céleste. La Valhöll devient le paradis stupide pour ces barbares primitifs qu’étaient les guerriers païens. Les elfes de lumière deviennent les anges ( bien que je puisse ajouter que les anges [ Grec: Messagers] sont en fait aussi une chose païenne; il s’agissait des messagers des Dieux). Les elfes noirs deviennent de petits lutins. Baldr devient Jésus-Christ. Et ainsi de suite.

Les chrétiens, aveuglés par leurs études bibliques et autres filtres juifs sont devenus complètement incapables de voir et de comprendre n’importe quel aspect de la religion païenne !

Étant païen, je sais que Freyja est le nom de certaines femmes. Même aujourd’hui nous utilisons son nom comme titre pour les femmes mariées que ce soit en Scandinavie ( Frue) ou en Allemagne (Frau), et aussi pour les femmes non mariées et jeunes filles ( Frøken et Fräulein respectivement). Elle est pure, belle, blonde aux yeux bleus, sage et est une Européenne aimante – personnifiée par la somme de toutes les beautés et de la pureté de ces femmes; Freyja !

Pour les anglophones, les surnoms en anglais pour Freyr et Freyja ont étés utilisés comme titres à la place; Lady vient du vieil Anglais hlæfdige qui signifie “pétrisseur de la pâte” et Lord vient du vieil Anglais hlâford qui signifie “Gardien du pain”. En vieux Norrois, ces surnoms sont hleifdeigja et hleifvörðr respectivement, mais comme je l’ai précisé avant, nous avons utilisé leurs vrais noms comme titre à la place, mais uniquement pour les femmes. Les hommes (libres) Scandinaves sont plutôt appelés Herrer (sg: Herre) “hommes de l’armée”, “guerriers”. Si vous traduisez Lord en Scandinave vous trouvez Herre par contre.

Venus (Freyja) par Botticelli,

Venus_botticelli_detail

En tant que Païen, je sais aussi que Loki est l’éclair Céleste anthropomorphisé.

Scandinave moderne: Loke

Vieux Norrois: Loki

Proto Nordique: *Lukan

Indo-Européen: *Leuke

le nom dérive de la racine Proto Indo-Européenne *Luk – qui signifie tout simplement foudre/ éclair.

“*” utilisé pour les noms reconstruits, basés sur ce que nous savons aujourd’hui de ces langues.

Quand notre mythologie parle de la façon dont il a coupé les cheveux de la déesse Sif et qu’à cause de ça il est poursuivi par Þôrr, un chrétien penserait qu’il s’agit d’une mauvaise personne, mais je sais qu’il est le Dieu du feu ( le feu transmis aux hommes par les Dieux via les éclairs) utilisé dans la technique d’agriculture sur brûlis (No: Svibruk), lorsqu’ils brûlent les cultures pour fertiliser la terre. Après cela, les cheveux de la Déesse des récoltes Sif poussent encore plus merveilleusement, en d’autres termes, les récoltes. Ce n’est pas surprenant que ce soient les nains (les elfes noirs) qui lui aient donné le pouvoir de la terre. Quand on sait que Loki est l’éclair, que Þôrr est le Dieu du Tonnerre, on comprend aussi pourquoi il pourchasse toujours Loki. Si vous voyez un éclair dans le ciel, vous pouvez être sûrs que peu de temps après vous entendrez le tonnerre. Le tonnerre pourchasse donc l’éclair.

Dans la Völuspâ, strophes 17 et 18, nous apprenons que 3 Dieux ont donné la vie à quelques bouts de bois. Évidemment ça a été interprété par les chrétiens ignorants comme étant “le mythe de la création” de la Scandinavie mais ça n’a rien à voir. Les strophes racontent comment les Dieux ( c-à-d les acteurs se faisant passer pour des Dieux) ressuscitent les hommes et les femmes qui ont joué le rôle des esprits d’Hiver dans le Ragnarök annuel ( notre jour de l’an). Au cours de ce combat symbolique, les acteurs de l’esprit d’Hiver, connus sous le nom de Fenrir, sont (principalement) couvert de peaux de loup et ils sont vaincus par les Dieux ( toujours des acteurs ) qui déchirent sa peau et la piétine -décrit dans la mythologie par le Dieu Vîðarr, mettant sa botte dans la gueule de Fenrir et le broyant en deux. Après cela, les acteurs de l’esprit d’Hiver font les morts et sont portés par les Dieux jusqu’à l’arbre sacrificiel où leurs vêtements humains pendent. Là, on leur donne des boissons chaudes et de la nourriture et ils remettent leurs vêtements ( leur force vitale!) par Ôðinn, Hlôðurr (=Þôrr) et Hoenir (=Freyr).

Le Ragnarök est un événement annuel que nous célébrons toujours chaque année et nous le célébrons même d’une façon similaire; on allume des brasiers et faisons de notre mieux pour faire autant de bruit que possible. Ça permet d’effrayer les esprits de l’Hiver pour que l’Été puisse revenir, en allumant des brasiers et des torches, en mettant le feu à des roues solaires et en les faisant rouler en bas de collines avec des étincelles volant partout. Aujourd’hui, on utilise des feux d’artifice ( et pour aucune raison valable).

Les divinités sont tuées mais elles reviennent chaque année comme elles l’ont toujours fait, donc c’est n’est pas bien grave. C’est ce que les chrétiens ont du mal à comprendre; renaissance, réincarnation. Ce qui est par ailleurs drôle en considérant que leur faux “sauveur” est censé être revenu des morts.

Il n’y a pas de mythe de la création en Scandinavie ! Les scandinaves chrétiens voulaient vraiment qu’il y en ait un car ils ont l’intuition que chaque religion avancée doit avoir un mythe créateur et ils voulaient –après tout– que leurs ancêtres aient été avancés, c’est pourquoi ils ont désespérément tout mélangés et transformés et ont donc créé leur “mythe de la création” dans la Völuspâ. Mais, comme je l’ai dit, ce n’est pas un mythe créateur et il n’y en a pas dans la religion païenne parce que notre point de vue païen n’est pas linéaire –avec un début et une fin. Il est plutôt cyclique, sans début ni fin. Le temps, l’espace, la vie etc, sont tous éternels. Même pour n’importe quel non chrétien moderne c’est dur à saisir car nous avons été trompés par l’absurdité du “Big Bang” qui n’est ni plus ni moins que la religion de la science essayant de justifier le mythe de la création judéo-chrétien. ( Le prochain article de ma femme, sur http://www.atala.fr traitera de ce sujet en particulier l’astronomie et les origines de la vie).

Quand, avec arrogance comme certains l’ont prétendu, je dis dans la préface de mon livre “Sorcery and Religion in Ancient Scandinavia” qu’il n’y avait pas de bons livres ( du moins pas en Anglais, Allemand et Scandinave) sur notre mythologie et notre religion (à un certain niveau, gardez “The Golden Bough” par l’anthropologue Sir James Frazer ), presque tous ce qu’on peut lire à travers ces livres sur notre mythologie est vue et interprété par des filtres et à la lumière Judéo-chrétienne. C’est tordu, mélangé et méconnaissable. La seule alternative que nous ayons de ce point de vue sans valeur et la perspective féministe également sans valeur, qui n’est pas moins juifs ni moins ignorants – et leur seul but, semble-t-il, est de trouver des preuves du “pouvoir de la femme” dans notre paganisme. La pauvre Freyja et les autres Déesses aussi ont été mal utilisées et sont devenus ” La Déesse Mère” d’une société matriarcal horriblement absurde ( sans les racines d’un quelconque matriarcat) gouvernée par des femmes.

Nous sommes embarrassés ici. Les livres que nous lisons traitant de notre propre culture sont remplis de mensonges et de fausses interprétations, ils déforment les faits et transforment notre Paganisme en une sorte de religion de la “lumière chrétienne”pour nihilistes, féministes ou autres personnes induites en erreur. Nous voyons l’ancienne prairie fleurie devant nous, mais lorsque nous courons vers elle à bras ouverts, nous trébuchons et tombons dans un marais puant. Un autre marais puant créé par les juifs, souvent aidés par de nombreux hommes de paille perdus.

Donc, ne vous fiez pas aux livres que vous lisez au sujet de notre mythologie. Ne croyez pas ce qu’ils disent sur notre Europe Païenne. Ne croyez pas le moindre mot qui sort de leur bouche. Et le plus important, ne construisez pas votre caractère et votre pensée, votre système de croyances et vos rites sur ce que ce Judéo-chrétiens disent au sujet de notre mythologie!

Il va y avoir de plus en plus de sujets à propos de ça sur http://ancestralcult.com. Nous vous montrerons le vrai visage de nos ancêtres et ses racines –L’ancient culte de l’ours en Europe !

Je salue souvent Ôðinn à la fin de mes articles et je ne le fais pas parce qu’il est le “vrai Dieu”, un Jéhovah Païen ou quoi que ce soit, mais parce qu’il est le Dieu de l’esprit, de l’inspiration, de fureur et de notre esprit. Il est la force qui me permet d’écrire ces articles. Alors encore une fois; HailaR WôðanaR!

Traduit en Français par Harigasti TeiwaZ. 

Advertisements

2 réflexions sur “Des ombres parmi les ruines

  1. Pingback: Shadows amongst the Ruins | Thulean Perspective

  2. Pingback: Sombras entre las Ruinas | Hermandad Pagana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s